2020 © Sabine.Feliciano   |  Saint Etienne | France   •  GraphicDesignSolution

Malaxant les fibres, torturant la coupe je caresse le fil de la vie.​  

Mon travail reste une démarche loin des préoccupations de vitesse, d’efficacité et de consommation. Mettre en évidence la complexité du vivant. Mise en abîme d'un processus fascinant d'une transformation obsédante. Le temps nous traverse corps et âme, naissent des frictions qui se croisent laissant apercevoir, ce qui nous porte, une infime part de poésie. Fragmenter, découper, jouer avec son enveloppe en frôlant l'intime. Les corps se débattent.

C'est bien parce que ce n'est pas primordial que ça l'est.
Dérision du trait avec les fils pour détourner des histoires.

Au début c'est pour eux finalement

c'est l'histoire de nos vies. Lente, têtue, maniaque, grincheuse ne pouvant vivre sans musique, solitaire mais amoureuse des détails,
je brode. 


______________

L'attrait du textile a toujours été présent mais d'autres choix se sont présentés. Trois ans d'école de commerce pour me diriger vers une école d'art et de communication visuelle à Paris. Deux années dans un studio de tendance puis quinze ans de direction artistique en pub, édition et livres d'art. Graphiste je mélange passion et envoûtement textile. Tout au long de mon enfance j'admirais les «ouvrages de dame». Ma grand-mère réalisait des modèles en couture parfaits, petite main d'atelier, elle conservant des tissus précieux, mariant les matières. Cousues, brodées, crochetées ou à dentelle elle travaillait avec précision des coutures qui semblaient d'un autre âge, des pièces uniques. De mon coté J'apprenais en primaire à donner mes premiers coups d'aiguille brodant avec deux fils de couleurs des motifs floraux sur des coussins, je n'ai jamais cessé.

1/2